Awale Mag

Magazine for Africa's Creativity

Auteur/Author: Maguette Diaw

La fête de Tabaski,un moment fort de la vie religieuse et culturelle au Sénégal

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.


La Tabaski, c’est le nom donné à la fête de l’Aïd-el-Kébir en Afrique de l’Ouest.

Cette fête célèbre le geste d’Abraham, à qui Dieu avait ordonné de sacrifier son enfant. Au dernier moment, un beau bélier cornu lui est envoyé du paradis pour le rachat de son fils.

Pour perpétuer ce geste, triomphe de la foi sur le doute et le septiscisme, la Sounah recommande, à ceux qui ont les moyens, d’ immoler une belle bête (bélier ou mouton castré, bouc ou caprin castré, brebis ou chèvre, taureau ou chameau), après une prière de deux Rakkas (génuflexion). La viande est mangée dans la famille et donnée aux nécessiteux.

La recherche du mouton (et de l’argent qui permet de l’acquérir) est une activité qui s’entreprend de nombreux jours avant la fête. Les foirals s’installent un peu partout dans la ville, et les bergers peuls sillonnent les rues avec leurs plus belles bêtes, lavées et parées. Les négociations sont interminables. Certains s’y prennent très tôt, d’autres le plus tard possible en espérant que les prix baissent.

view(s) 125

Auteur/Author: Maguette Diaw

Leave a Reply

Your email address will not be published.