fbpx


Awale Mag

Magazine pour la créativité de l'Afrique

Auteur/Author: Lucrèce GANDIGBE

Astuces beauté pour Nappy hair

Les cheveux représentent un atout de beauté et de séduction chez la gent féminine. Les unes et les autres rivalisent d’ingéniosité très souvent pour sublimer leurs coiffures. Chez les femmes africaines en particulier, les cheveux sont naturellement crépus. Pendant de nombreuses années, la plupart ont opté pour le défrisage pour plus de souplesse et de coiffures d’un style occidental. Cela dit, depuis quelques années, les africaines ont fait le choix d’inverser la tendance et prônent désormais le retour aux cheveux naturels. Le terme Nappy contraction de Natural and Happy est le mot d’ordre qui accompagne cette nouvelle tendance. Bien que très à la mode, il s’agit d’un style qui nécessite un soin tout particulier.

Historique du Nappy hair

La mode des cheveux afro n’est pas vraiment une nouveauté. En effet dans les années 60 le mouvement révolutionnaire  des Black Panthers voulait que l’on se laisse pousser l’afro pendant la ségrégation aux Etats-Unis en signe de revendication politique. Une tendance qui se poursuit avec la musique disco fondée par les noirs Américains. Mais peu à peu, dans un souci de voir leurs conditions sociales évoluer, cette mode capillaire a pratiquement disparu laissant place à un style plus occidental. Aujourd’hui le Nappy est plus que jamais à la mode et de nombreuses célébrités telles que Lupita Nyong’o ou encore Solange Knowles le revendique fortement. Une chose est vouloir être une Nappy girl, une autre est d’y parvenir.

lupita

La transition capillaire

Pour devenir nappy, il est important de partir sur une base saine du cheveu. Beaucoup recommandent le Big chop qui consiste à se raser complètement les cheveux. Il s’agit d’une pratique assez radicale mais plutôt recommandée pour les personnes dont les cheveux ont déjà été sérieusement endommagés par des défrisages multiples. L’autre alternative consiste à arrêter le défrisage et attendre un retour normal aux cheveux crépus. Cette deuxième méthode requiert naturellement plus de temps.

Tout savoir sur l’entretien de ses cheveux crépus

  • Une bonne hygiène de vie

Il faut savoir que tout ce qui se passe à l’intérieur du corps se reflète à l’extérieur notamment sur la peau, les ongles et bien évidemment les cheveux. Pour l’entretien des cheveux, ces recommandations sont particulièrement utiles :

  • Boire au minimum 1,5 Litre d’eau par jour
  • Consommer en quantité les fruits et légumes frais, de préférence bio, pour l’apport en eau et en sels minéraux
  • Privilégier les oléagineux

Evidemment cette liste est non exhaustive. Il faut garder à l’esprit qu’un mode de vie et une alimentation saine impactent positivement sur la santé des cheveux.

  • Prendre soin de son cuir chevelu

Lors du retour au naturel, il faut veiller à assainir le cuir chevelu en utilisant un soin riche en végétaux hydratants. Prendre le soin également de masser le cuir chevelu afin d’irriguer les racines, ce qui favorisera leur plein épanouissement et donc, la pousse. Attention, masser ne veut pas dire frotter.

  • Hydrater ses cheveux

Il est recommandé d’hydrater ses cheveux  au minimum 2 à 3 fois par jour selon votre disponibilité. Pour cela vous pourrez vous servir d’un vaporisateur dans lequel on mélangera de l’eau avec une huile végétale (amande douce, jojoba, monoï, etc) et l’huile essentielle de votre choix pour nourrir la chevelure.

  • Laver ses cheveux

Les cheveux crépus n’ont pas besoin d’être souvent lavés car ils se salissent moins vite. Leur forme elliptique empêche en effet les saletés de s’y accrocher. Pour ce faire, il est recommandé de faire un shampoing au moins une fois par mois et opter pour un shampoing sans alcool et sans silicone car ces éléments contrecarrent toute action nutritive. Lisez donc attentivement les composants de vos soins capillaires avant l’achat.

  • Le soin après-shampoing

C’est l’une des étapes les plus importantes de la routine capillaire. Elle sert à hydrater, réparer et faciliter le démêlage. Au quotidien coiffez vos cheveux en utilisant un démêlant sec à l’aide de votre doigt ou d’un peigne à dents larges. Ne jamais manipuler les cheveux à sec, pour éviter la casse.

  • De la racine à la pointe

Il faut que les cheveux soient nourries de la racine jusqu’aux pointes. En cas de nœuds ou de fourches, il ne faut pas hésiter à couper les pointes trop fragilisées pour éviter que le cheveu ne soit atteint sur toute sa longueur. Pour bien visualiser ses pointes, n’hésitez pas à nattez vos cheveux façon ‘twist’ ou ‘braids’ .

  • Protéger ses cheveux

Terminons en rappelant combien il importe de protéger ses cheveux des agressions extérieures (vent, pluie) et plus particulièrement du grand froid, avec les solutions adaptées : régime alimentaire équilibré, hydratation capillaire maximale, coiffures protectrices (nattes, perruques, simple attache des cheveux…) et/ou port d’un couvre-chef en fibres naturelles (laine).

Au delà de la tendance qu’invoque le mot, la tendance Nappy nécessite des soins et une attention toutes particulières. Mais le jeu en vaut bien la chandelle quand on voit à quel point les femmes africaines sont resplendissantes avec les cheveux naturels.

view(s) 624

Auteur/Author: Lucrèce GANDIGBE

2 thoughts on “Astuces beauté pour Nappy hair

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.